Ma Photo
Blog powered by Typepad
Membre depuis 11/2005

Devenir Fan

audio


  • View My Stats
  • Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Catégories

Albums Photos

Colonne pages

« QUELQUES ROSES ...CUEILLEZ , CUEILLEZ DES AUJOURD'HUI... | Accueil | UN TAXI POUR UN AILLEURS »

28 février 2011

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Roulette sniper review

Magnifique! Merci!

Mystérieuse

Merci, merci , pour votre commentaire!

D.

Une réplique érotique

Il est un bouillonnement que j’affectionne particulièrement, ardemment…
Celui du sang dans mes artères, celui du flux lancinant gonflant ma pine altière.
À ton approche, tout nous rapproche
Lorsque mon cœur, aimant seigneur
Étrangement, naïvement
Retrouve soudain un autre élan, sens en avant
Un train d’enfer, un vibrato en fer
De feu, de jeu
De flamme, vers d’indécentes trames.
Tu alimentes mon érotisme d’un maléfice fascinant, d’un souffle éminemment bandant
De chaque mot, de chaque « Oh… »
De chaque geste, de chaque effleurement leste
Dont tu caresses ma silhouette, tes cuisses offertes
M’Abreuve d’un philtre sibyllin au si puissant parfum.
Dans la teneur de tes baisers le souffle raffiné
De ton regard inquisiteur en ce pouvoir questeur
Tu aiguillonnes tous mes contours, tous mes atours.
Laisse le pernicieux reflet de tes yeux libre de vaquer où il veut,
Promener leur ombre impudique sur mes rondeurs synonymes d’impudents et lubriques bonheurs
Là sur un sein, les deux mutins,
Téton dressé, bite exacerbée…
Là sur ma croupe, un festin comme coupe
En harmonieuse sensualité, en pleine félicité.
Ou bien encore ma chute de rein, les fesses callipyges de toi… catin
Par trop cambrée, mais encore jamais assez
Par tes suggestives pensées que je n’oserai qu’à peine t’avouer et
Dont je devine le défi, redoute le sursis.
Foutre le feu à mes envies, foutre tout court …ma chérie !
Brûler ma chair de tes désirs, incendier tes terres de mes érotiques allégories
Faire naitre entre mes cuisses une fournaise, faire taire entre ton sexe mon envie de baise
Une fougue en turbulence, un mât en turgescence
Une ardeur en exubérance, une insatiable protubérance
L’Impétueuse manigance de tes œillades en persuasion, l’audace de tes attentes comme fruit de ma passion
Donne à mon corps une mouvance confinant à la transe
Dont tu contrôles le tempo et toi enchantée du crédo
Inonde le cœur de mon écrin, vide ma virilité de sa faim.
De mon breuvage féminin, je me ressource serein
Je t’en destine le sacrifice, et moi la puissance immolatrice
Que tu boiras jusqu’à lie, en ton calice de vie
Victime complice de mon nectar, victime lubrique et expiatoire
Source érotique entre mes cuisses, source dont tous mes sens jouissent
Mes yeux se plissent, ma langue glisse.
Dans ton regard brille un supplice, à ma bouche un délice
Dont je jouis, dont je vis!
Une lueur de défi vient t’accabler, la fleur du désir m’entrainer
Une invite sybarite, une luxure interdite
Un appel sourd et muet, un message déluré
Dont tous tes sens accueillent l’écho comme une invite à se perdre en ce tripot.
Ta tête se perd entre mes cuisses, je perds le nord, je glisse
Ta bouche s’enivre de mon calice, ton sexe m’honore de ses délices
Mon Amour, mon Amour
Bois à la coupe de tes délices, laisse-moi m’enivrer sans supplice…
Plus tard, gaillard
Plus tard, le feu au dard


Tu te perdras, à perdre haleine, je te hussarderais sans peine
Au fond de mon puits, sans répit l’instrument va et fuit
Dans un orgasme éblouissant, jouir de nos mots (maux) d’amants
Ce si Troublant Mystère de la vie, ce si incommensurable défi
Mais Dieu, Mon Ange, Ma Belle, Mon archange,
Combien j’aime cette concupiscence passagère, cette complicité éphémère
Entretenant dans le reflet de ton regard la grivoiserie du panard
Cette élégance libertine, cette lubricité si coquine
Essence même de mes délits érotisés, essence même de mes jouissances volées…

Milliers de baisers

D.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)