Ma Photo
Blog powered by Typepad
Membre depuis 11/2005

Devenir Fan

audio


  • View My Stats
  • Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Catégories

Albums Photos

Colonne pages

« UN ARGENTIN IN PARIS ( PARTIE 14 ET FIN ) | Accueil | L' INFIDELE ( LA SUITE ) »

29 juin 2010

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

chris

Comment mêler sublimement fiction et réalité...bravo Mystérieuse!

Claude

De cet homme, qui hante vos nuits et vous frappe d’insomnies à brouiller votre tendre regard vert propice à l’évasion, vous ne pouvez dans l’inconscience vous séparer. Il vous manque par l’adoration légitime de votre corps, véritable hymne charnel à la dévotion sensuelle. Il vous manque pour faire naitre en votre ventre et entre vos divines cuisses de singuliers fourmillements. Vous m’offrez de mystérieuses pensées, de merveilleux écrits derrière cet écran que le rouge rend désormais provocant. Je veux caresser du regard, et sans retenue, votre beauté charnelle qui fait de vous une amante unique, un succube surprenant. Ainsi nait le jeu de plaire pour la jouissance charnelle au travers toutes les évasions proposées. Mais dur exercice au quotidien que d’entretenir ce plaisir au-delà de la routine et de l’ennui qui étouffent et font flétrir votre sublime fleur qui embaume et qui est source de tentations serviles.
Votre sang bouillant vous fait aimer le piment érotique, le plaisir charnel et c’est en cela que vous êtes une égérie. Bien que vous le voyiez, que vous le sentiez comme une déplorable tentation, je veux imaginer vos doigts s’égarer comme témoins de votre perversion étonnante car merveilleuse, merveilleuse car franche, étonnamment franche. Alors, réveillez vous ainsi, roulée dans vos draps qui sont des bras, pour offrir le plaisir indicible d’humer vos chaudes senteurs qui sont à la source de votre désir de vivre ces instants entiers et spontanés sans tabou.
Divin début d’aventure. Et comme le disait Chris : merveilleuse union de la fiction et de la réalité dans ce jeu si difficile de la séduction. Même sans lendemain car c’est l’audace qui pince les sens, électrise le ventre … et arrache à l’enfermement sensoriel.
Sensuels Baisers

Mystérieuse

A Chris : Souvenirs...souvenirs!
A Claude : un fantôme errant , il n'y a guère que lui qui n'en est pas conscient....Vous aimez ma nouvelle aventure et vous me surprenez ...Pourquoi ai-je un instant songé qu'elle ne vous séduirait pas? Le ton , peut être , un autre style plus contemporain!
Baisers !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.