Ma Photo
Blog powered by Typepad
Membre depuis 11/2005

Devenir Fan

audio


  • View My Stats
  • Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Catégories

Albums Photos

Colonne pages

« THE RESISTANCE BY MUSE | Accueil | COMME UN JEUDI »

20 septembre 2009

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

effel

Quand Beigbeder nous livre ses confidences bourgeoises entre recit anecdotique et fausse peine non assumée d'une pointe d'ironie, il convient de remettre les artistes à l'heure.
Faux rebelle, vrai toxico mondain. Semblant d'ecrivain, profondeur d'un gamin... Comment le nomme-ton? Beigbeder? ouaih et quoi d'autre, bha rien mon enfant juste une derive societale qui fait d'un produit de consommation, une oeuvre unique, et à l'ouest? rien de nouveau, hélas rien de nouveau...
Les artistes sont souvent meconnus, les arrivistes souvent reconnus.
Doisneau fut pour moi un livre que le soir je feuilletais, dans mon lit, tombant de sommeil je divaguais dans paris à la recherche de ses rues.. willy ronis fut témoin de tout les petits combats, de ceux qui font avancer la société.
Leurs vies ne fuent pas inutiles, pour que leurs morts ne le soient pas non plus sachons ouvrir les yeux et ne nous jettons pas sur tous les auteurs en quete de reconnaissance plus que d'existence.

Effel... de retour pour ceux qui se souviennent...

Mysterieuse

A effel:Merci, merci ,merci pour ce retour tonitruant.Comme tu m'as manquée Effel...reste ,reste encore...ou reviens moi plus souvent!

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)