Ma Photo
Blog powered by Typepad
Membre depuis 11/2005

Devenir Fan

audio


  • View My Stats
  • Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Catégories

Albums Photos

Colonne pages

« ALCHIMIE | Accueil | EVASION »

29 mai 2009

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Philip

"Elle était donc couchée et se laissait aimer,
Et du haut du divan elle souriait d'aise
À mon amour profond et doux comme la mer,
Qui vers elle montait comme vers sa falaise.

Les yeux fixés sur moi comme un tigre dompté,
D'un air vague et rêveur elle essayait des poses,
Et la candeur unie à la lubricité
Donnait un charme neuf à ses métamorphoses ;

Et son bras et sa jambe, et sa cuisse et ses reins,
Polis comme de l'huile, onduleux comme un cygne,
Passaient devant mes yeux clairvoyants et sereins ;
Et son ventre et ses seins, ces grappes de ma vigne,

S'avançaient, plus câlins que les Anges du mal,
Pour troubler le repos où mon âme était mise,
Et pour la déranger du rocher de cristal
Où, calme et solitaire, elle s'était assise..."

Désir des mots, mots de désirs...
Comme ces "fleurs du mal" qu'il est si bon de caresser...

mysterieuse

Phil:douce métamorphose du désir au plaisir, éphémère chysalide qui s'envole pour renaitre à nouveau!

yag .Maroc

Ton visage éclatant tel un miroir
Ton regard tel un phare éclaire le noir
Ton corps m 'embaume tel un encensoir
Tu me sers de balançoir et d'exutoir

Ton être me nourrit et m enivre
Je survis, revis pour mieux vivre
Tes belles jambes me procurent d 'intenses plaisirs charnels
Elles me dotent d'une volupté d'un grand label

En les enfourchant je me sens emporté vers ton paradis
Où pulsations et excitations me ravivent à l infini
Te pénétrant tel un ivrogne obsédé
je retrouve conscience et me sens librement évadé

Tes jamabes me parlent un langage
Que toi seul déchiffre en tant qu éminente sage

Tu le formules,guidée par ton orgasme outré
Tu m 'encourages à oser pour perpétrer

Tes mousses m 'engloutissent
Enlisé ,choyé et tonifié par tes délices

Ton partage meme virtuel n' a pas d'égal
Tes zones érogènes me garantissent un indicible régal

Tes deux rives embrasées m 'appellent d'urgence
Emporté par tes eaux je débarque sans aucune prudence
Ma pirogue chavire mais tes secours me repèchent sans violence

Nos corps superbement enflammés s'enlacent
Nos coeurs tendrement attachés compatissent

Les reliefs de ton corps me fortifient
Mon souffle et mes palpitations se fortifient

Tes organes m 'accueillent et m' adoptent
là je trouve mon idole à qui somptueusement je m 'adapte

Avant que je ne t'aborede je te sonde
Je te trouve adhésive au point que tes eaux m 'inondent.
yag.Maroc



ya.Maroc

Bonoir architecte de la haute sensualité sous tendue par d'intenses formes de jouissances charnelles.
Te lire est en soi un orgasme si profond que l émoi se meut ds un univers érotiquement savant et mousseux.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.