Ma Photo
Blog powered by Typepad
Membre depuis 11/2005

Devenir Fan

audio


  • View My Stats
  • Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Catégories

Albums Photos

Colonne pages

« JUSTE AU BORD DE MES LEVRES | Accueil | L'AMOUR CODE (La suite) »

29 août 2007

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Papillon

Magnifique, tout simplement... et tellement vrai. Bravo. Bisous

eddy

je ne pense pas que cela s'adresse qu'aux femmes ;)
mais j'attends la suite

PETER PAN

Merveilleux mystère que cette femme que l'on s'attache chaque jour à essayer de découvrir ,mais qui chaque jour nous échappe un peu plus...Si comme le disait Aragon, la Femme est l'avenir de l'homme, alors il est vrai que nous avons le plus beau des avenirs,du moins celui qui aime La Femme et ne peut s'en passer, sans lui rendre un vibrant hommage
JM

effel

L'élégance du frisson...
en resonnance au roman du -presque- meme titre.
Reste qu'entre un sentiment et un animal la frontière devient réellement physique...
Physique? Crois-tu que cela soit si important? Quand le verbe devient sujet, quand la prose ne sert pas qu'une pose, quand la rime est plus riche qu'une paire de miches... Heu oui désolé n'est pas beaudelaire qui veut!!! Sort de ce corps Jacques ballutin!!
Joli texte- surtout le debut-, mélancolie sur un lie de " et si..."
Joli texte- surtout la fin-, en fine cuisinière tu mélange à l'imaginaire quelques épices réelles qui viennent à ceux qui savent les gouter procurer une bien douce sensation de
" et si..."...
Le conditionnel revient souvent, ami du present il represente son pendant. Celui pour lequel on continue d'avancer, celui pour lequel on continue d'esperer.
Du haut de ses certitudes Laura avait l'habitude de ce sol qui parfois se dérobe sous ses pieds. Elle s'accroche. Aux branches, feuillages,herbes,terre,racines, cailloux dans la gorge...
Laura remonte encore une fois au sommet des mots... Elle sait sa vie en dents de scie, elle en a pris son partie...La création nait du manque, de l'oubli de soi... alors elle fait en fonction et,ma foi, fait plutot bien...

Effel... frédéric est un prénom plutot commun des années 70... Laura aimerait-elle les trentenaires?

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)